Stockage

Comment calculer le stock maximum ?

Publié le 30 mars 2023
Temps de lecture : 6 min.

Une bonne gestion de stock assure le bon fonctionnement d’une entreprise et sa rentabilité. Cependant, bien qu’elle soit une pratique courante, gérer les stocks d’un entrepôt peut être complexe et représente un véritable casse-tête pour les dirigeants de sociétés. Une gestion optimale des stocks doit considérer le niveau de stock, en général pour éviter la rupture de stock et le surstockage. Le niveau de stock minimum est plus évident à gérer, cela est loin d’être le cas pour le stock maximum. Comment calculer le stock maximum ? Découvrez les réponses dans cet article.

Que signifie le stock maximum ?

Le stock maximum désigne la quantité maximale de stocks qu’une entreprise peut entreposer pour répondre à la demande de sa clientèle, au coût le plus avantageux. Il représente aussi un moyen pour gérer les stocks. En effet, le stock maximum contribue à optimiser la rotation des produits et le flux des marchandises. Cela permet d’éviter les erreurs liées à la définition du niveau de stock moyen pour les entreprises.

Gérer le stock minimum ou en flux tendu permet d’accroître la capacité de liquidités d’une société. Cela permet de dynamiser la chaîne de production et de réduire le coût de stockage. Cependant, en cas de retard d’approvisionnement, cela peut causer des ruptures et ainsi compromettre toute la chaîne logistique et les activités de la société.

Le stock maximum représente ainsi une alternative pour de nombreuses entreprises. Grâce à cette option, elle dispose d’un stock de sécurité pour éviter des ruptures en cas d’augmentation des commandes. Cette méthode de gestion permet également une certaine souplesse de la logistique, notamment le délai de réponse à un client final et l’organisation de la livraison.

Comment réaliser le calcul du stock maximum dans la logistique ?

Le calcul du stock maximum permet d’éviter les risques qui accompagnent cette méthode de stockage. En effet, s’il est mal géré, le stock maximum peut engendrer un surstockage. Cette situation est néfaste pour l’entreprise, car elle augmente le coût de stockage, immobilise les fonds dont elle dispose et réduit les liquidités. Pour réaliser le calcul, il importe de tenir compte de plusieurs facteurs qui influent sur le stockage. Il s’agit en général de :

  • la nature des produits,
  • le taux de consommation
  • le capital dont dispose l’entreprise

En effet, le stockage et l’entreposage génèrent un coût dont le montant dépend de la taille de l’entrepôt et des conditions nécessaires à l’entreposage. À titre d’exemple, le stock avec date de péremption nécessite de meilleures infrastructures pour éviter que les articles ne se dégradent. De même, la période de conservation influe sur le coût de l’entreposage. Ces éléments participent à la définition d’une méthode pour gérer les stocks.

Définissez le point de réapprovisionnement

Le point de commande désigne habituellement le moment auquel vous devez passer les commandes pour éviter une rupture de stock. Ce facteur est surtout essentiel dans une gestion en flux tendu, mais constitue aussi un critère important pour une gestion de stock maximum. Pour déterminer ce seuil, vous devez fixer le niveau de stock de sécurité en vous référant aux données issues de l’inventaire. Cela vous assure la fiabilité des chiffres et optimise l’efficacité de la méthode de gestion. En général, les sociétés optent pour la formule de Wilson pour déterminer ce point de réapprovisionnement.

Considérez la période moyenne nécessaire pour réapprovisionner

Lors du réapprovisionnement, vous devez considérer le lead time. En général, il désigne la période entre le passage de commande et la réception des produits par le client final. Dans la chaîne logistique, le lead time permet aussi de connaître le moment et la fréquence idéale pour commander les marchandises afin de rétablir le stock. En effet, il peut s’écouler une certaine période entre le moment de passer commande et la réception des marchandises des fournisseurs. Il convient d’anticiper ce délai pour éviter une rupture de stock qui, même brève, nuit à votre activité.

Prenez en compte la demande maximum

La demande maximum correspond à la quantité de commandes d’un client sur une période donnée. Tenir compte de cette valeur dans le calcul du stock maximum est nécessaire pour maintenir le dynamisme des ventes et optimiser le taux de rotation des produits. Cela revêt une grande importance pour anticiper les changements de mode de consommation du client et éventuellement la réduction des ventes.

Comment calculer le niveau de stock avec la formule de Wilson ?

La quantité de réapprovisionnement est le nombre exact de produits ou d’articles indispensables pour permettre à la société de maintenir la moyenne du nombre d’articles destinés à la vente pendant une durée déterminée. Les produits doivent répondre précisément au besoin de stockage. En effet, en trop grande quantité, ils causent une immobilisation excessive de capital et une augmentation des coûts d’entreposage. Parallèlement, en quantité insuffisante, l’approvisionnement ne permettra pas d’atteindre le niveau de sécurité requis pour équilibrer le stock.

La formule de Wilson est une méthode mathématique qui permet d’optimiser la gestion de stock en définissant la quantité de produits à commander auprès des fournisseurs et la fréquence optimale pour passer commande. Cette formule permet entre autres de définir l’importance de la demande en matière première, la quantité de commandes à passer et les coûts des commandes et de stockage pendant une période donnée. Ces données peuvent être utilisées pour optimiser la gestion des stocks et assurer la rentabilité de l’activité.

Malgré cette grande capacité, cette formule est loin de représenter à elle seule la meilleure solution à la gestion de stock. En effet, son utilisation n’est efficace que si la demande est constante et que le prix n’est pas sujet à des fluctuations durant la période considérée pour réaliser le calcul.

Comment l’utilisation d’un logiciel WMS optimise-t-elle le calcul du stock ?

Le logiciel WMS est un outil indispensable pour optimiser la gestion d’entrepôt. Pour faire le calcul du stock maximum, le logiciel fournit les données nécessaires pour organiser le fonctionnement de l’entrepôt. Elle permet aussi de déterminer le réapprovisionnement de marchandises et d’organiser l’emplacement de chaque article. Pour cela, vous devez fournir les paramètres nécessaires au fonctionnement du stockage, comme le flux et l’espace disponible dans l’espace de stockage.