Waresito

FR/EN
Stockage

Comment éviter les ruptures de stock ?

Publié le 30 mars 2023
Temps de lecture : 7 min.

Le stockage est une véritable plaque tournante des opérations logistiques. De ce dernier dépend le flux des marchandises et, d’une manière générale, l’efficacité d’une stratégie logistique. Le stockage doit alors faire l’objet d’une attention particulière. Pour les responsables d’entrepôt, une gestion optimale des marchandises s’impose pour éviter la rupture de stock.

Qu’est-ce que la rupture de stock dans la logistique ?

On parle de rupture de stock lorsque la quantité de marchandises en vente n’arrive plus à répondre à la demande des clients. Elle concerne habituellement plusieurs articles ou un ensemble de produits. Aussi, quelle que soit son ampleur, une rupture de stock, puisqu’elle concerne un acteur clé de la logistique, n’est jamais anodine et pénalise systématiquement l’ensemble de la supply chain.

Les raisons internes

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une rupture de stock, même si les plus évoquées incluent essentiellement une mauvaise gestion de stock. Celle-ci concerne surtout les erreurs commises lors de la réalisation d’inventaire et du calcul du niveau de stock de sécurité ou stock minimum.

Par ailleurs, face au risque de surstockage, les entreprises choisissent de maintenir le niveau de stock au minimum. On parle également de flux tendu ou zéro-délai. Si cette technique de gestion est à priori efficace pour minimiser le coût généré par l’entreposage, elle engendre inévitablement une rupture de stock en cas d’incidence de réapprovisionnement.

Les causes externes

Des circonstances extérieures à une entreprise peuvent aussi impacter la gestion de stock et éventuellement causer une rupture :

  • Un retard ou une augmentation du délai d’approvisionnement.
  • Une augmentation brusque du volume des commandes.
  • Un retard des livraisons.
  • Un manque de réaction des fournisseurs.

Quel que soit le problème, il importe de l’anticiper. Pour éviter que le niveau de stocks baisse, il convient de mettre en place un système de gestion adéquat. Il existe d’ailleurs plusieurs solutions qui permettent d’éviter la rupture de stock.

Comment mettre en place une stratégie pour éviter la rupture de stock ?

Que ce soit pour un magasin ou un entrepôt, une bonne gestion de stocks évite les ruptures, dont les conséquences néfastes constituent une importante perte. Ainsi, pour une entreprise de logistique, la recherche d’une solution pour optimiser la gestion de stocks est indispensable.

Anticiper la demande des clients et les ventes

L’anticipation consiste à déterminer le besoin des clients pour un produit en particulier. Elle permet de déterminer la quantité des commandes nécessaires à réaliser pour éviter les ruptures de stock. Cette solution peut être difficile à mettre en place, mais elle représente le meilleur atout pour un commerçant afin d’optimiser les ventes. Elle doit en effet considérer de nombreux facteurs comme la saisonnalité du produit en question et la stratégie de vente adoptée.

Déterminer le niveau de stock évite les retards de livraison. Si cette situation demeure extrinsèque à l’entreprise ou au commerçant, disposer d’un niveau de stock de sécurité adéquat réduit le risque de rupture de stock. De plus, il convient de travailler étroitement avec les fournisseurs pour éviter les retards et pour anticiper la variation des délais de livraison.

Déterminer le stock théorique

D’emblée, il convient d’identifier les causes réelles des ruptures avant de choisir la solution d’optimisation adéquate pour la gestion. Pour cela, il importe de fiabiliser le stock théorique, autrement dit, s’assurer que sa différence avec le stock réel soit minime. Pour cela, il convient de réaliser un inventaire physique régulier pour identifier les produits au bord de la rupture.

Justifier le stock théorique importe que la démarque soit bien connue. Celle-ci désigne la différence entre les recettes que l’entreprise peut percevoir et le montant réel généré par les ventes. Cette différence est habituellement due aux vols, aux casses, et autres incidences concernant les produits.

Éviter l’inversion de produits

L’inversion de produits figure parmi les erreurs souvent commises lors de l’approvisionnement. Elle se produit lorsque le réapprovisionnement ne concerne pas les articles dont le niveau de stock est faible. Cela cause forcément une rupture de stock.

Parallèlement, cette erreur cause l’augmentation de la quantité des produits qui sont encore loin d’être épuisés. Cela entraîne un surstockage, ce qui hausse inutilement le coût d’entreposage. Pour éviter l’inversion de produits, il importe de contrôler régulièrement les livraisons et de signaler rapidement les fournisseurs en cas de problème.

Comment un logiciel améliore-t-il la gestion d’un entrepôt en évitant les ruptures de stock ?

Un logiciel de gestion des stocks est un système informatisé qui facilite le suivi du niveau des stocks en recueillant les données en temps réel. Avoir recours à l’utilisation de cet outil demeure le meilleur moyen d’éviter la rupture de stock et d’améliorer la gestion de l’entrepôt d’un magasin ou d’une boutique. Un logiciel de gestion cumule de nombreux avantages, grâce à un mode de fonctionnement bien spécifique.

Saisie des données concernant les produits en vente

Le logiciel constitue une base de données des articles en vente dès la réception des stocks. Pour cela, il enregistre les informations et crée une liste selon les particularités des produits : tailles, poids, nature du produit, taux de rotation, etc. La création de données facilite la gestion des produits en vente. En fonction de l’activité, elle permet de :

  • Créer ou supprimer un produit selon l’ajustement nécessaire,
  • consulter les produits pour déterminer le niveau de stock,
  • ajuster les données selon le stock physique,
  • réaliser un inventaire régulier.

Génération d’étiquettes

Une fois l’inventaire réalisé, le logiciel émet les étiquettes sur chaque produit. Celles-ci sont ensuite collées sur chaque article. Elles permettent de réaliser le suivi en temps réel du stock et de prévoir les éventuels problèmes.

Optimisation du traitement des commandes

Utiliser un logiciel de gestion de stock contribue à améliorer la qualité de service qu’une entreprise de logistique propose à son client. Pour un magasin, cela évite la rupture de stock, optimise la préparation des commandes et réduit le temps de livraison.

En savoir plus sur notre technologie

Quelles sont les conséquences d’une rupture de stock ?

La rupture de stock se définit par sa récurrence. Un taux trop élevé impacte négativement l’entreprise. En effet, une rupture récurrente, dont le taux surpasse 3 %, représente un manque à gagner important. Elle cause une perte en compétitivité, puisqu’en cas de rupture, un client se tournera naturellement vers un concurrent pour trouver le produit qu’il recherche. Cela représente une baisse des futures ventes et plus généralement du chiffre d’affaires.