Waresito

FR/EN
Entrepôts

Comment réussir ses expéditions de marchandises ?

Publié le 29 mars 2023
Temps de lecture : 6 min.

En logistique d’entreprise, l’entrepôt dispose de plusieurs fonctions. En plus du stockage des marchandises, il s’occupe également de leur expédition. Depuis la validation de la commande jusqu’à la réception des articles par le client, il existe tout un processus qui se divise en plusieurs étapes à respecter.

Dans cet article, découvrez comment réussir ses expéditions de marchandises.

Trouvez aussi quelques astuces pour optimiser votre logistique ainsi que les opérations par la même occasion.

En quoi consiste l’expédition de marchandises ?

L’acheminement de marchandises constitue un point central de la logistique d’une entreprise. Cette opération correspond à l’ensemble des techniques et des processus ayant pour but l’acheminement des produits de l’entrepôt au destinataire final. L’expédition se caractérise par un transfert de propriété entre un fournisseur et son client.

Une expédition est réussie lorsque le client reçoit son article tel qu’il l’a commandé, bien emballé et dans les délais de livraison respectés. Par ailleurs, pour une entreprise commerciale, la satisfaction de sa clientèle garantit la croissance de son chiffre d’affaires. En effet, elle permet la fidélisation des consommateurs et procure une bonne image de marque. D’où l’importance d’une démarche d’organisation.

Il existe plusieurs modes d’expédition des commandes. Le choix dépend entre autres :

  • Du type de produit à envoyer,
  • De son poids et de son volume,
  • Des conditions de livraison,
  • Du lieu de dépôt,

Les étapes clés de l’expédition de marchandises

Pour assurer l’expédition des marchandises vers les destinataires, voici comment vous devez procéder :

1. Préparation des commandes

Tout commence par la validation de la commande du client qui se matérialise par le paiement. En moyenne, une petite entreprise spécialisée dans l’e-commerce expédie une cinquantaine de marchandises dans une journée.

Pour éviter les erreurs, vous devez planifier l’opération. En premier lieu, vous devez dresser la liste des commandes à préparer.

Par la suite, procédez au groupage des marchandises. Lors de cette étape, il vous faudra rassembler toutes les commandes des clients à livrer en un seul endroit.

2. Contrôle et conditionnement

Évidemment, chaque client doit recevoir le bon article. Afin d’éviter les erreurs d’expédition, il est capital de passer par la vérification des commandes. Pour ce faire, consultez la facture en premier. Vous pouvez également compléter les informations en vous référant aux documents d’expédition comme le connaissement ou la feuille de route. Par ailleurs, utiliser un logiciel de gestion revient très pratique.

Par la suite, vous devez précéder au conditionnement. Ici, vous garantissez que les caractéristiques du produit entre sa sortie de la chaine de fabrication et son expédition soient identiques. Ensuite, vous procédez à l’emballage et à l’étiquetage. Le conditionnement ajoute aussi de la valeur au produit. Finalement, vous mettez chaque commande dans un contenant (carton, caisse, etc.) avant de les sceller.

3. Chargement des marchandises par le transporteur

Le transport est externalisé dans la plupart des cas. Assurer soi-même le transport demande des moyens conséquents ainsi qu’une grande disponibilité.

En effet, il faut prendre en compte la zone géographique à parcourir et les spécificités des produits. La livraison de produits périssables demande par exemple l’usage d’un véhicule frigorifique.

Une fois votre transporteur identifié, vérifiez que le volume et le poids des colis respectent les conditions du transporteur. Vous devez pareillement assigner les différentes consignes et les documents liés à la livraison. Selon la modalité proposée par l’entreprise, une livraison peut être expresse, à domicile, en point de dépôt, etc.

L’expédition prend fin après la signature d’un bordereau de livraison par le client qui atteste la bonne réception de la commande.

Quelques stratégies pour optimiser l’expédition de marchandises ?

L’optimisation de l’expédition de marchandises passe par l’amélioration de toute la logistique. Par ailleurs, cette démarche offre plusieurs avantages. D’abord, elle accroit la rentabilité en écartant les pertes de temps et de ressources.

Par la suite, elle renforce la compétitivité de l’entreprise face à la concurrence en améliorant la qualité des services apportés aux clients.

Passez au numérique et à l’automatique

La digitalisation et l’automatisation demeurent les meilleurs moyens d’optimisation de l’expédition de marchandises. En effet, elles :

  • Facilitent la planification des expéditions,
  • Simplifient la gestion des documents,
  • Accélèrent le traitement des données,
  • Assurent la gestion des stocks,
  • Gèrent les itinéraires de transport,
  • Coordonnent la distribution des marchandises.

Il existe actuellement plusieurs logiciels WMS (warehouse management system) développés pour gérer un entrepôt. Ces dispositifs facilitent le pilotage de l’expédition de marchandises en gérant tous les aspects relatifs à la logistique, à l’administration, à la finance, etc.

Vous pouvez aussi vous équiper de convoyeurs à rouleaux dynamiques et de transporteurs mobiles afin d’accélérer la manutention, le tri et le chargement des marchandises. Ces outils permettent de répondre aux exigences d’une chaine d’approvisionnement moderne.

Pensez aux paramètres liés au transport

En premier lieu, vous êtes tenus de vous assurer que le colis ne s’expose à des risques de fuite ou de casse et qu’il n’abime pas le reste de la cargaison au moment du chargement.

Durant son acheminement, il se peut qu’un de vos colis soit endommagé ou égaré. En effet, bien que la probabilité pour que ces incidents se produisent soit faible, leur survenu génère des pertes. Les conséquences financières sont d’autant plus flagrantes lorsque l’entreprise ne prévoit aucune assurance.

Dans ce cas, vous pouvez choisir entre souscrire un contrat de police d’assurance ou négocier la couverture des risques avec le transporteur.

Autre détail également : notifiez vos clients quant au statut de la livraison. En effet, il s’agit non seulement d’un moyen de les rassurer, mais aussi de les fidéliser. Libre à vous de choisir quand le destinataire doit être notifié.

Selon le Code de la consommation, votre client dispose d’un droit de rétractation vous obligeant à accepter les retours dans un délai de 14 jours à la date de livraison. D’ailleurs, vous devez aménager les dispositifs liés aux retours. En effet, leur bon traitement permet la fidélisation des clients.

En somme, afin de mettre toutes les chances de votre côté dans votre activité et particulièrement pendant l’expédition de marchandises, passez au numérique et à l’automatique. Puis, souscrivez dans une assurance et facilitez les retours. L’enjeu étant de fournir une expérience positive à la clientèle.

Découvrez comment devenir partenaire logistique ?