Waresito

FR/EN
Actualités

La logistique augmentée, un enjeu de compétitivité pour l’Europe

Publié le 8 avril 2024
Temps de lecture : 4 min.

Découvrez la tribune signée par Laure Courty, fondatrice de Waresito.

La logistique a changé de paradigme. Les chaînes d’approvisionnement, même celles qui semblaient conçues et réglées comme des horlogeries de précision (et peut-être surtout celles-ci), ont subi de plein fouet les récentes crises engendrées par la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine. Passés ces drames aussi brutaux qu’imprévisibles, inutile de nous bercer d’illusions, la situation ne reviendra pas à la normale. Nous avons bel et bien tourné la page du monde d’avant. D’autres préoccupations agitent le monde de la logistique.

Une ère d’incertitude et de perturbations

Les récentes alertes émises par plusieurs organisations professionnelles du secteur reflètent un climat d’inquiétude. En France, les tensions sur le foncier et l’offre d’espaces de stockage font craindre une « nouvelle crise industrielle d’envergure », selon les mots du président de l’association des acteurs de l’immobilier logistique (Afilog). Par ailleurs, l’Union internationale des transports routiers (IRU) s’alarme d’une pénurie de chauffeurs routiers en Europe qui pourrait devenir « incontrôlable » dès 2026.

Ces avertissements devraient suffire à nous en convaincre. Nous sommes entrés dans une ère d’incertitude et de perturbations, que la transition écologique, la relocalisation d’activités industrielles, les tensions géopolitiques de plus en plus vives et les catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes ne feront qu’exacerber dans les années à venir. Anticiper ces changements nécessite d’adapter la logistique des entreprises. Par la force des choses, cela passe par davantage de flexibilité et de résilience.

Une vision innovante de la logistique

Faire face aux évolutions réglementaires, aux fluctuations des cours des matières premières et autres aléas impose de gagner en réactivité. Les professionnels de la logistique ont toutes les cartes en main pour relever ce défi et accélérer l’externalisation des chaînes d’approvisionnement, principal gage d’agilité. Nul besoin de réinventer la roue. Nous disposons en France et en Europe d’un outil logistique performant, un réseau de professionnels offrant un très bon maillage des territoires et des compétences reconnues et éprouvées, mais dont le développement est freiné par son cloisonnement.

En France, par exemple, le marché des entrepôts se caractérise par une forte fragmentation entre plus de deux mille entreprises, dont une majorité de TPE et de PME qui n’exploitent très souvent qu’un à deux sites. En Europe, on dénombre plusieurs dizaines de milliers d’acteurs. Grâce aux nouveaux outils numériques, il est possible aujourd’hui de faire sauter ce verrou en donnant à cette multitude d’entreprises les moyens de mutualiser leurs offres et leurs compétences au sein de réseaux logistiques intelligents. C’est ce que nous appelons la logistique augmentée, une vision innovante de la logistique portée avec succès par plusieurs acteurs émergents.

Faire mieux avec moins

La création de réseaux logistiques numériques et intelligents, c’est l’assurance de faire mieux avec moins, sans avoir à se soucier de la question de l’interopérabilité des systèmes d’information des différents acteurs. Pour les propriétaires d’entrepôts, le retour sur investissement est immédiat. La logistique augmentée est la garantie, sans impact financier conséquent, d’améliorer la gestion de leurs flux, d’optimiser l’utilisation de leurs capacités de stockage, d’accroître leur productivité et ainsi de libérer de la capacité d’investissement pour préserver et moderniser leur outil industriel. Pour reprendre une formule éculée, mais qui prend ici tout son sens, c’est une démarche gagnant-gagnant pour l’entreprise et ses clients, qui bénéficient eux d’une flexibilité et d’une réactivité accrues.

Une démarche plus respectueuse des enjeux écologiques et des équilibres territoriaux

Le déploiement de la logistique augmentée permettra de construire un ou plusieurs réseaux européens performants et compétitifs, capables de tenir la dragée haute aux leaders internationaux tout en soutenant un modèle économique plus vertueux. Fondée sur la mutualisation des ressources existantes, la logistique augmentée s’inscrit dans une démarche plus respectueuse des enjeux écologiques et des équilibres territoriaux. De fait, optimiser l’usage des entrepôts existants c’est à la fois freiner l’artificialisation des sols et limiter les trajets routiers en offrant aux entreprises des solutions au plus près de leurs marchés, grâce à un remarquable maillage du territoire.

C’est aussi maintenir et valoriser un outil industriel et un tissu économique local, qui jouissent d’un solide savoir-faire et d’excellentes compétences. Dans le contexte d’instabilité actuel, il devient donc primordial de promouvoir une croissance économique plus durable en associant outils numériques innovants et dynamique collective.