Waresito

FR/EN
Logistique

Le Picking : en quoi ça constiste ?

Publié le 30 mars 2023
Temps de lecture : 7 min.

Le picking est une étape cruciale dans la chaîne d’approvisionnement, car il a un impact direct sur la rapidité et l’efficacité de la livraison des produits aux clients. Une gestion efficace du processus contribue à réduire les coûts opérationnels et à améliorer la satisfaction des clients.

Qu’est-ce que le picking en logistique ? Comment l’améliorer ? Les détails dans le présent article.

Qu’est-ce que le picking ?

Le picking ou cueillette en français est l’une des étapes de la préparation de commande en logistique. Il consiste à collecter des articles spécifiques de l’entrepôt ou du stock en vue de satisfaire des commandes de clients ou des demandes internes. Il intervient généralement après la réception des marchandises et le stockage des produits et avant le colisage.

En principe, le picking passe par quelques étapes.

Identification de la commande

Les commandes des clients ou les demandes internes sont reçues et enregistrées. Chaque commande spécifie les marchandises à prélever.

Préparation de la liste de picking

Une liste est générée pour chaque commande. Cette liste indique les marchandises à collecter, leur emplacement dans l’entrepôt, et parfois l’ordre dans lequel ils doivent être prélevés.

Collecte des articles

Les travailleurs de l’entrepôt se déplacent vers les emplacements des articles indiqués sur la liste de picking. Ils rassemblent ceux-ci dans des chariots, des bacs ou d’autres contenants en suivant l’ordre de la liste.

Vérification et précision

Une fois que tous les produits sont collectés, l’opérateur effectue une vérification de la précision pour s’assurer que les bons articles ont été prélevés. Pour garantir la conformité de la commande, l’opérateur peut utiliser des codes-barres, des scanners ou d’autres systèmes de suivi.

Emballage

Les articles collectés sont emballés dans des colis ou des cartons en vue de l’expédition. Des étiquettes avec le nom et l’adresse du destinataire sont généralement ajoutées.

Expédition

Une fois emballée, la commande est prête à être expédiée aux clients. Elle est ensuite chargée dans des camions de livraison ou des services de transport pour être acheminée vers sa destination.

Les différentes méthodes de picking

Il existe plusieurs méthodes de picking, chacune adaptée à des besoins et des environnements spécifiques. Le choix dépend de la nature de l’entreprise, de la taille de l’entrepôt, du volume de commandes, de la variété des produits stockés et d’autres facteurs. Certaines entreprises peuvent même combiner plusieurs méthodes pour optimiser leur processus en fonction de leurs besoins.

Picking manuel

Cette méthode convient aux petites entreprises ou aux entrepôts de petite taille avec un faible volume de commandes. Dans ce cas de figure, les travailleurs se déplacent dans l’entrepôt pour collecter manuellement les marchandises en fonction des commandes.

Picking par lots

Les commandes sont regroupées en un seul lot pour réduire les déplacements de l’opérateur dans l’entrepôt, améliorant ainsi l’efficacité.

Picking par zone

L’entrepôt est divisé en zones, et chaque zone est attribuée à un opérateur. Chacun est responsable de la préparation des commandes pour les articles stockés dans sa zone.

Cette méthode de picking est adaptée aux entrepôts de taille moyenne à grande.

Picking par vague ou Wave Picking

Avec cette méthode, les commandes sont regroupées en vagues, et les opérateurs collectent tous les articles d’une vague à la fois. Le picking par vague permet de maximiser l’efficacité en traitant plusieurs commandes simultanément.

Picking séquentiel ou Sequential Picking

Les opérateurs suivent un ordre spécifique pour collecter les articles dans une commande, en se déplaçant de l’emplacement d’un article à l’autre dans l’ordre spécifié. Cette méthode est généralement utilisée pour les commandes avec un petit nombre de marchandises.

Picking à la demande ou On-Demand Picking

Les articles sont collectés au fur et à mesure que les commandes arrivent. Cela requiert une grande flexibilité et une réactivité rapide aux commandes entrantes.

Picking automatisé

La collecte des produits se fait en utilisant des robots, des systèmes de convoyeurs automatisés, des chariots autonomes ou d’autres équipements automatisés. Cette méthode convient aux entrepôts de grande taille avec un volume élevé de commandes.

Picking par ordre vocal

Les opérateurs reçoivent des instructions de picking par le biais de systèmes de commande vocale. Cela permet d’améliorer la précision et la vitesse de la collecte.

Picking par lumière ou Pick-to-Light

Des indicateurs lumineux sont utilisés pour guider les techniciens vers les emplacements des articles à prélever et à réduire les erreurs de picking.

Picking par codes-barres et scanners

Les travailleurs utilisent des scanners de codes-barres pour identifier et collecter les marchandises en scannant les étiquettes des produits. Cette méthode améliore la précision et la traçabilité.

Comment optimiser le processus du picking ?

L’amélioration du processus de picking dans la gestion des stocks et de la logistique est essentielle pour augmenter l’efficacité opérationnelle, réduire les coûts et améliorer la satisfaction des clients. Pour cela, vous devez prendre en compte les besoins spécifiques de votre entreprise et adapter ces stratégies en conséquence.

Optimisation de l’entrepôt

L’organisation de l’entrepôt doit se faire en tenant compte de la fréquence des commandes et de la taille des articles. Pour cela, il convient d’utiliser des systèmes de stockage adaptés, tels que des rayonnages, des étagères et des casiers pour faciliter l’accès aux produits.

Formation du personnel

Les opérateurs qui travaillent dans l’entrepôt doivent être correctement formés aux procédures de picking et utiliser les meilleures pratiques. En ce sens, ils doivent adopter les itinéraires les plus courts pour réduire les déplacements inutiles et gérer efficacement le temps.

Gestion des commandes

Une bonne gestion des commandes passe par leur planification pour minimiser les pics de travail. Il est aussi judicieux de les consolider chaque fois que possible pour réduire le nombre de prélèvements individuels.

Utilisation de la technologie

La technologie a permis de faciliter la logistique, permettant aux entreprises de gagner du temps das l’ensemble du processus de préparation de commande.

Un système de gestion d’entrepôt (WMS) permet suivre le stock en temps réel, de gérer les priorités des commandes et d’optimiser les itinéraires de picking. Pour une collecte précise des articles, l’intégration des codes-barres, des scanners et des terminaux mobiles est une bonne idée.

Automatisation du processus

Pour augmenter la vitesse et la précision, une automatisation du processus de picking avec des robots, des convoyeurs et des systèmes de stockage automatisés peut être mise en place.

Optimisation des itinéraires

Les articles dans l’entrepôt doivent être organisés de manière à minimiser les distances parcourues par les travailleurs lors de la collecte des articles. En outre, l’utilisation de systèmes informatiques pour générer les itinéraires de picking les plus efficaces est aussi à envisager.

Contrôle de la qualité

Pour s’assurer que les produits sélectionnés correspondent aux commandes, il est judicieux de mettre en place des contrôles de qualité. De même, il faut réaliser des audits réguliers pour identifier et corriger les erreurs.

Analyse des données

Surveiller et analyser les performances du processus de picking à l’aide de données, puis apporter des améliorations en fonction des résultats permet d’optimiser le processus.

Gestion des retours

La mise en place d’un processus efficace pour gérer les retours peut avoir un impact sur le processus de picking. In fine, cela permet d’améliorer la satisfaction des clients.

Amélioration continue

Il faut encourager la rétroaction des travailleurs et implémenter un processus d’amélioration continue pour apporter des ajustements en permanence.