Waresito

FR/EN
Logistique

Les nouvelles technologies au service de la logistique

Publié le 29 mars 2023
Temps de lecture : 7 min.

Les nouvelles technologies s’invitent aujourd’hui dans les entrepôts pour faciliter les opérations logistiques au quotidien. Quelles sont-elles ? Zoom sur ces solutions innovantes qui révolutionnent la logistique dans les entreprises.

Le Big Data et l’intelligence artificielle

Le Big Data correspond à un gigantesque jeu de données variées et complexes, qui est traité et transmis à vitesse grand V. Cette technologie utilise des algorithmes de la Data Science pour analyser les informations essentielles à la gestion des stocks. Intégrée à des logiciels comme l’ERP (Enterprise Resource Planning) ou le WMS (Warehouse Management Systems), elle aide les dirigeants d’entreprises à prendre des décisions intelligentes, notamment en matière d’approvisionnement de produits.

Associé à l’intelligence artificielle (IA), le Big Data est un allié précieux pour optimiser la gestion de stock. En se basant sur des données fiables, elle permet de prévoir la demande des clients et d’anticiper ainsi les ruptures de stock. De ce fait, elle aide à déterminer la quantité de marchandises à commander. Grâce au Big Data et à l’intelligence artificielle, l’entreprise évite le surstockage tout en disposant une quantité de produits suffisante pour répondre à temps à la demande de sa clientèle. De plus, les délais de livraison se trouvent écourtés. Finalement, ces technologies procurent une meilleure satisfaction des clients, mais aussi une réduction significative des coûts de stockage.

Les objets connectés

Les objets connectés (Internet of Things ou IOT) font partie intégrante de notre vie quotidienne : assistant vocal, domotique, reconnaissance vidéo… Ils envahissent même les entreprises en débarquant dans les entrepôts pour assister le responsable logistique dans la gestion des stocks. Ce dernier peut, par exemple, installer des capteurs dans les rayonnages pour simplifier les inventaires des produits. Utilisant les ultrasons, ces iot collectent les données et permettent de connaître le niveau des stocks en temps réel.

A lire aussi : Pourquoi utiliser la RFID ?

Outre les capteurs intelligents, les drones apportent également une solution pour contrôler les stocks en entrepôt ou en magasin. Équipés de lecteurs codes-barres, de caméras et de dispositif de navigation, ces iot parcourent la zone de stockage pour inventorier les marchandises. Ils peuvent également assurer le transport des produits et contribuer à la préparation des commandes.

Les lunettes connectées, quant à elles, simplifient la préparation des commandes. Reliées au système de gestion de stock, elles facilitent la recherche des produits dans l’entrepôt en aidant le préparateur à trouver l’itinéraire le plus rapide pour y parvenir. Cette technologie permet au final de gagner du temps dans la préparation des commandes.

Les robots collaboratifs

Les robots collaboratifs ou cobots sont en mesure de remplacer l’humain pour prendre en charge certaines opérations logistiques. Ces technologies innovantes peuvent par exemple effectuer le picking ou le colisage. Grâce à la robotique, les opérateurs peuvent se concentrer sur des missions à forte valeur ajoutée comme la vérification de la qualité des produits.

Le recours à cette technologie optimise considérablement le processus logistique dans une entreprise. Les bénéfices sont multiples :

  • l’accélération de la cadence de préparation de commandes ;
  • un gain de productivité en entrepôt ;
  • une plus grande précision des commandes ;
  • une meilleure expérience des employés ;
  • une meilleure satisfaction client ;

Le gyropode et le porteur électrique

Les entreprises s’équipent de technologies innovantes dans l’idée d’accélérer la cadence des manutentions et du picking de produits dans les entrepôts. Ainsi, il n’est pas rare de trouver des gyropodes et des porteurs électriques dans les espaces de stockage. Ces technologies facilitent les déplacements des préparateurs de commande. Elles permettent aux agents de parcourir rapidement l’entrepôt et de déplacer des petites charges sans effort.

Tout en augmentant la productivité, ces technologies améliorent les conditions de travail des collaborateurs en réduisant la pénibilité des tâches en entrepôt. De même, elles contribuent à préserver la santé des salariés en supprimant les manœuvres manuelles lourdes. Ce qui limite particulièrement le risque de Troubles Musculo-Squelettiques.

L’exosquelette

Un exosquelette est une structure mécanique articulée similaire à une prothèse externe. Comprenant une ceinture, deux bretelles et deux bras d’assistance, il se porte comme un sac à dos. Motorisé ou non, il facilite la réalisation de gestes répétitifs lors du processus d’approvisionnement, de manutention ou de préparation de commandes.

Cette technologie dernière génération supporte la pression physique habituellement subie par les manutentionnaires. À l’instar du porteur électrique, elle aide à éviter le mal de dos inhérent à la manipulation de charges lourdes ainsi qu’à réduire le risque d’accident de travail.

Véritable allié en entrepôt, l’exosquelette accélère la vitesse des mouvements et améliore la précision. Cette technologie permet de travailler efficacement dans des postures difficiles pendant une longue durée.

La blockchain

La blockchain est une sorte de réseau d’ordinateurs connectés entre eux via un protocole commun. Également appelés « nœuds », ces derniers stockent les mêmes informations de produits. Chaque donnée enregistrée par un nœud est donc partagée avec le reste du réseau.

Appliquée au supply chain, cette technologie rend efficace la communication entre les acteurs de la chaîne d’approvisionnement. Elle garantit une meilleure transparence des informations relatives aux produits puisque celles-ci sont stockées dans chacun des nœuds qui constituent le réseau. De plus, le transfert des données concernant les marchandises se fait de manière rapide, précise et sécurisée. Ce qui évite les risques d’erreurs dans les opérations logistiques tout en procurant un gain de temps et de productivité en entrepôt.

Le jumeau numérique

En gestion logistique, un jumeau numérique désigne un environnement virtuel qui se base sur les données des iot en vue d’effectuer des simulations de la chaîne d’approvisionnement. Ce modèle peut servir à imaginer des scénarios, détecter des problèmes de performance de la supply chain et dégager des idées d’amélioration du processus.

Cette technologie guide les dirigeants dans la prise de décision en permettant de prévoir les évolutions rapides de la demande. Elle permet à une entreprise de trouver rapidement des solutions afin de faire face aux imprévus et d’éviter les ruptures de stock. Par ailleurs, cette technique aide à mettre en place des plans d’action en vue d’augmenter la productivité en entrepôt.

Les imprimantes 3D

Les entreprises modernes dématérialisent la supply chain en se dotant d’imprimantes 3D. Grâce à cette technologie, il est possible d’imprimer en temps réel les produits à faible rotation afin de gagner de la place dans les entrepôts. Ce système permet également d’optimiser le coût de stockage et de réaliser des économies.