Waresito

FR/EN
Transport

Les différents types de transport de marchandises

Publié le 30 mars 2023
Temps de lecture : 6 min.

Que ce soit pour répondre aux besoins de livraison de commandes, d’approvisionnement en fourniture ou d’acheminement de produits, les structures axées dans le secteur du commerce doivent avoir accès à différents modes de transport de marchandises. Dans la logistique, ce concept fait référence au « fret » et concerne le chargement des marchandises, leur transport et leur déchargement.

Mais quel type de transport constitue la solution d’expédition optimale ? Cette question prend en compte plusieurs facteurs : nature de la marchandise, distance à parcourir, délais requis… Les détails dans cet article !

Transport de marchandises : en quoi consiste le fret ?

La logistique est un processus clé, qui englobe la gestion de la chaîne d’approvisionnement, le stockage, le transport et la livraison des marchandises. Le transport de marchandises occupe une place centrale dans la supply chain, car il permet aux sociétés de déplacer leurs produits d’un endroit à un autre de manière efficiente et fiable. À cet effet, le responsable doit choisir le mode de transport le plus adapté (routier, ferroviaire, aérien ou fluvial), en fonction de la distance à parcourir, des délais d’expédition et des exigences spécifiques des marchandises.

Le fret transport englobe l’ensemble des étapes et des dispositifs nécessaires pour le transport de marchandises, à l’intérieur d’un territoire et dans le monde. Il facilite les échanges commerciaux et permet d’acheminer les produits jusqu’à leur destination de livraison. Sa mise en place nécessite une logistique efficace pour assurer un bon déroulement.

Les différents types de transport de marchandises

Plusieurs acteurs interviennent dans la chaîne logistique et l’acheminement des marchandises : les mandataires, les transporteurs, les sous-traitants, les commissionnaires, les voituriers, etc. La nature de la marchandise et le volume à acheminer influencent le choix des équipements et du mode de transport nécessaire.

Transport routier

Le transport routier est idéal pour acheminer efficacement les marchandises sur de courtes distances. Les cargaisons lourdes nécessitent des véhicules spécifiques tels que des camions ayant une capacité de charges importantes. Cela permet aux structures de transporter des marchandises volumineuses comme du matériel de construction ou des équipements industriels.

D’un autre côté, le transport routier s’applique aux marchandises légères qui nécessitent des moyens de transport plus adaptés. Par exemple, une entreprise de logistique peut utiliser des fourgonnettes pour livrer des colis à différents points de distribution dans une zone urbaine. Ces véhicules sont rapides et maniables, ce qui permet aux entreprises de répondre aux demandes de livraison rapide de leurs clients. De plus, les camionnettes sont souvent équipées de systèmes de suivi de livraison en temps réel. Les sociétés restent alors informées de l’état de leurs envois et de fournir un service de suivi efficace à leurs clients.

Transport aérien

L’acheminement aérien des marchandises représente un moyen de transport alternatif pour les entreprises qui nécessitent une livraison rapide de leurs produits. Cela permet d’économiser du temps et d’éviter les retards potentiels liés à d’autres moyens de transport tels que la route ou le bateau. Les moyens de locomotion utilisés sont les avions, les cargos et généralement les hélicoptères.

Le transport aérien des marchandises offre une rapidité inégalée. Il permet aux entreprises de :

  • Livrer leurs produits en un temps record en éviter les embouteillages et les contraintes liées aux infrastructures terrestres.
  • Livrer des marchandises dans des zones reculées ou difficiles d’accès.
  • Assurer un acheminement fiable, car les compagnies aériennes sont généralement bien organisées et suivent des protocoles stricts pour assurer la sécurité des marchandises.

Transport maritime

Ce type de transport permet d’acheminer une grande quantité de marchandises sur de longues distances, ce qui en fait une option idéale pour les organisations exportatrices. Le transport maritime permet également de transporter des marchandises de grande taille, comme des voitures ou des machines lourdes, qui ne pourraient pas être transportées par d’autres moyens de transport.

En outre, ce mode de transport s’adapte à certaines situations, notamment lorsqu’une entreprise souhaite exporter des marchandises vers une île ou une région côtière inaccessible par d’autres modes de transport. Également considéré comme le moyen le plus respectueux de l’environnement pour le transport de marchandises à grande échelle, le transport maritime permet de réduire :

  • Les émissions de carbone par rapport au transport aérien.
  • La congestion routière et les problèmes de pollution liés au transport par camion.

A lire aussi : La logistique verte

Le transport ferroviaire

De loin la solution la plus adaptée pour les transports de marchandises sur de longues distances, un train à wagons peut livrer des produits frais dans différentes régions d’un pays, de manière efficace et économique, ou même à l’international. Par ailleurs, le transport ferroviaire est souvent moins cher que les autres modes de transport, ce qui représente un avantage économique pour les entreprises.

Le transport ferroviaire est généralement privilégié pour le transport de marchandises lourdes et encombrantes, telles que des machines industrielles ou des véhicules, car les trains sont capables de supporter des charges plus importantes que les camions.

Transfert modal et multimodal : que faut-il savoir sur le sujet ?

La logistique de transport de marchandises ne peut se dissocier du concept du transfert modal et multimodal. Ce dernier consiste à changer de mode de transport durant l’acheminement des produits, en utilisant diverses solutions de transport.

Avantages

Ce procédé offre de nombreux avantages, notamment l’optimisation des temps de transit et la réduction de la congestion routière. Par exemple, l’utilisation d’un système intermodal qui combine le transport ferroviaire et le transport routier permet de décharger les routes et d’accélérer la livraison des marchandises. Cela permet également de s’adapter aux contraintes de chaque type de marchandise, en choisissant le mode de transport le plus adapté.

Inconvénients

Le premier inconvénient du transfert multimodal est la complexité de coordination entre les nombreux modes de transport. En effet, lorsque plusieurs types de transports sont utilisés pour acheminer une marchandise, il est nécessaire de pouvoir organiser et synchroniser les différents trajets, horaires et points de transfert. Cela peut entraîner une difficulté de planification et de gestion des ressources, notamment en termes de disponibilité du véhicule et des infrastructures nécessaires.

Par ailleurs, chaque mode de transport possède ses propres spécificités et contraintes. Par exemple, le chargement et le déchargement des marchandises peuvent nécessiter des équipements spécifiques (grues, chariots élévateurs, etc.) ce qui peut compliquer la transition entre les différents modes de transport. De plus, chaque mode de transport a ses propres délais, contraintes réglementaires (par exemple, les règles douanières pour le transport maritime) et coûts associés (douanes, péages, etc.). Assurer le respect de ces délais et réglementations peut être complexe et nécessiter une vigilance accrue.